Une passion italienne: Le général Ostermann-Tolstoï et Maria Pagliari (ROMAN HISTORIQU)

Récit d’un amour passionné entre deux êtres d’exception

Alexandre Ivanovitch Ostermann-Tolstoï est issu d’une ancienne et noble famille russe et Maria Pagliari est l. a. fille d’un impressive de Frascati, petite cité des environs de Rome.

Lui, le général de belle prestance, ami du tsar Alexandre ler et connu pour sa bravoure, lutte avec son peuple contre les troupes de Napoléon qui envahissent son can pay. En 1813, durant l. a. bataille de Kulm en Bohême, il perd son bras gauche emporté par un boulet de canon. Obligé de renoncer à los angeles vie militaire, fêté comme un héros, il voyage et passe du temps en Italie.
Elle, admirée pour son intelligence et sa beauté, est mariée à un Romain de quarante-six ans son aîné.

C’est dans los angeles Ville éternelle qu’Alexandre et Maria se rencontrent. Bravant les interdits au prix de nombreux hazards, ils se laissent entraîner dans une relation dont les différentes étapes évoquées dans cet ouvrage nous font traverser une Europe déchirée par les guerres napoléoniennes, une Russie qui s’est battue contre les envahisseurs, une Italie qui se remet des invasions et pillages des Français.

Le récit s’appuie sur de nombreux files et se termine dans los angeles Genève de James Fazy, une Genève qui se cherche politiquement

EXTRAIT

Le five mai 1798, Girolamo, moment fils de feu Antonio Pagliari et de Constanza née Grilli, prend pour femme Caterina, fille d’Antonio Rabotti-Tirolazzi, capitaine des cuirassiers du pape, et de Maria Anna, née Bianchi. Le mari est âgé de vingt-neuf ans, son épouse a vingt-sept ans. Tous deux appartiennent à los angeles même petite ville de Frascati nichée à 20 kilomètres de Rome, sur le versant nord du Mont Cavo. Stendhal, dans ses Voyages en Italie, évoque ces lieux : « Je suis établi depuis un mois à Castelgandolfo ; je passe ma vie sur les bords du lac Albano et à Frascati. Ce serait être injuste envers ces websites délicieux que de les décrire en moins de vingt pages… ».

CE QU’EN PENSE l. a. CRITIQUE

- « Dissimuler de menus secrets and techniques de famille peut servir à les faire éclore en littérature. Merci aux ancêtres Budé de Claire Keller, qui l’ont propulsée sur les strains d’Alexandre Ostermann-Tolstoï (1771-1857), général russe haut en couleur, de sa maîtresse italienne et des enfants qu’il a eus d’elle. Et comme tous les chemins mènent à Genève, le mot « fin » apparaît devant un paysage genevois, après des heures de passionnante lecture. » Benjamin Chaix, Tribune de Genève

- « Découvrir dans son patrimoine familial un mystérieux portrait qui incite à découvrir une magnifique histoire d’amour secrète dormant dans des information aux quatre cash de l’Europe, c’est l’extraordinaire aventure que retrace l’auteure au fil d’un scénario que lui envieront bien des romanciers ! Avec élégance et sens du spectacle, Claire Keller mêle les souvenirs, missives et records divers qu’elle a pu retrouver aux détails imaginés mais citadel réalistes, nous entraînant des guerres napoléoniennes à l’Italie de Stendhal et aux boudoirs genevois à travers une ardour qui fait voir de près le XIXe siècle, tantôt romantique, tantôt – et le plus souvent – dur et poignant. » Joëlle Brack, Librairie Payot

A PROPOS DE L’AUTEUR

L’auteur est l’arrière-arrière-petite-fille d’Alexandre et de Maria. Ayant hérité du portrait de son aïeule entourée de trois enfants, elle a cherché à percer le mystère du tableau, vérité peu à peu découverte dans d’innombrables fonds d’archives russes, italiennes et genevoises.

Show description

Preview of Une passion italienne: Le général Ostermann-Tolstoï et Maria Pagliari (ROMAN HISTORIQU) PDF

Similar Biography books

The Presentation Secrets of Steve Jobs: How to Be Insanely Great in Front of Any Audience

The Wall road magazine Bestseller! up to date to incorporate Steve Jobs's iPad and iPad2 release shows “The Presentation secrets and techniques of Steve Jobs finds the working procedure at the back of any nice presentation and offers you with a quick-start advisor to layout your individual passionate interfaces along with your audiences.

Kafka: A Very Short Introduction (Very Short Introductions)

Franz Kafka is likely one of the such a lot exciting and influential writers of the final century. in the course of his lifetime he labored as a civil servant and released just a handful of brief tales, the simplest recognized being The Transformation. His different 3 novels, released after his dying, helped to came upon his acceptance as a uniquely perceptive interpreter of the 20th century.

Bob Dylan: Like a Complete Unknown (Icons of America)

David Yaffe considers Bob Dylan from four views: his complex courting to blackness, the underrated impact of his making a song kind, his attention-grabbing picture in motion pictures and his debatable songwriting equipment that experience resulted in fees of plagiarism.

Fab: An Intimate Life of Paul McCartney

Howard Sounes, the bestselling writer of Down the street: The lifetime of Bob Dylan and Charles Bukowski: Locked within the fingers of a loopy existence, turns his significant reporting and storytelling abilities to at least one of the main recognized, talented—and wealthiest—men alive: Paul McCartney. Fab is the 1st exhaustive biography of the mythical musician; it tells Sir Paul’s complete lifestyles tale, from early life to provide day, from working-class Liverpool beginnings to the cultural phenomenon that used to be The Beatles to his many solo incarnations.

Extra info for Une passion italienne: Le général Ostermann-Tolstoï et Maria Pagliari (ROMAN HISTORIQU)

Show sample text content

Aquarelle probablement par P. P. Sokolov. assortment privée. photograph Nicolas Lieber. Palais Ricasoli, près du pont de los angeles Carraia à Florence. Lieu de séjour des enfants Osterfeld de 1829 à 1830. photograph Claire Keller. Chevalier avocat Ranieri Lamporecchi. Lithographie. assortment privée, droits réservés. pictures de Catherine et Agrippine Osterfeld. Aquarelle. Peintre inconnu. assortment privée. picture Marie-France de Crécy. Jakob Philipp Fallmerayer. Innsbruck, Tiroler Landesmuseum Ferdinandeum Bibliothek. Le Calabri, rue de l. a. Croix-Rouge. Habitation d’A. I. Ostermann-Tolstoï de 1838 à 1847. Photographe inconnu. BGE, Centre d’iconographie genevoise. Portrait de Nicolas Osterfeld (1823-1850). Aquarelle avec rehauts de gouache. Peintre inconnu. assortment privée. photograph Nicolas Lieber. Portrait de Catherine d’Ochando née Osterfeld (1825-1844). Aquarelle. Peintre inconnu. assortment privée. photograph Nicolas Lieber. Portrait d’Agrippine Osterfeld (1827-1887) par J. F. Schneider. Aquarelle avec rehauts de gouache. assortment privée. picture Nicolas Lieber. Portrait de François D’Ochando, époux de Catherine Osterfeld, par Dietler. Aquarelle. assortment privée. photograph Claire Keller. Portrait d’Antonio Cresci par B. Servolini. Huile sur toile. assortment privée. picture Enrico Amici. Portrait de Maria Cresci-Pagliari vers forty eight ans. Huile sur toile peinte par B. Servolini. assortment privée. picture Enrico Amici. l. a. propriété des Crêts avec l’étang en 1899. Habitation d’Agrippine et Charles de Budé. photograph Frédéric Boissonnas. Centre d’iconographie genevoise. Marie et Sophie d’Ochando, filles de Catherine d’Ochando. Aquarelle non signée et non datée. assortment privée. photograph Claire Keller. Comte A. I. Ostermann-Tolstoï dans son vieil âge. Aquarelle. Auteur inconnu. assortment privée. picture Nicolas Lieber. 239 Alexandre Ivanovitch avait déjà tenté d’hypothéquer l. a. propriété mais sa requête avait été refusée, le palais ne devant pas être vendu ou mis en gage, selon le testomony d’Ivan Andreievitch Ostermann, grand oncle d’Ostermann-Tolstoï. 240 Probablement le village actuel de Vozrojdenie à 5,5 kilomètres de Strechine. 241 Cette lettre, écrite en français, est manuscrite et porte l’en-tête d’Ostermansk. 242 Maria. 243 Sans doute en 1814. 244 Sœur du tsar Alexandre Ier, épouse du grand-duc Charles Frederick de Saxe-Weimar Eisenach, l. a. grande duchesse fut une patronne des Arts et des Sciences. 245 Massif montagneux qui se dresse aux environs de Dresde, entre los angeles Saxe et los angeles Bohême. 246 Lettre manuscrite du 12 août 1835, en français. 247 Lettre manuscrite en français du 12 août 1835. 248 Fahrer et Pinguely. 249 Il est attainable qu’elle soit allée rendre visite à son fils, le décembriste Valérien. 250 � Cher Monsieur le Chevalier, je vous dis encore que les Osterfeld sont des sujets toscans – la mère est patronne de leur destin et non pas mes mom and dad. Leur devoir à eux est de payer. C’est ce que j’ai fixé ». 251 Lettre écrite le 7 novembre, de Modène. 252 Actuellement rue Calvin. 253 3 000 fr. sous forme de seventy five Napoléons d’or monnaie française, équivalent à 3 700 lires toscanes.

Download PDF sample

Rated 4.71 of 5 – based on 20 votes